• - Benjamin Biollay à Morges le 3 mai 2013

    - Benjamin Biollay à Morges le 3 mai 2013

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    J’étais super bien placé ce vendredi soir,  4 ème rang de face et me réjouissais par avance du spectacle auquel j’allais assister. Autant le dire tout de suite, j’ai été déçu. Je ne suis pas ce que l’on pourrait appeler un fan de BB mais j’avais bien aimé certains de ces disques.

    Malheureusement je n’ai pas retrouvé les mélodies et l’ambiance plutôt « soft » de ce que je connaissais. Le concert auquel  j’ai assisté est tombé dans le travers d’une sono électronique poussée à fond rendant incompréhensible les paroles des chansons et agressant mes pauvres tympans. J’ai mis des bouchons d’oreille au bout d’une heure et ai regretté de ne pas l’avoir fait plus tôt.

    Quant à la vedette de la soirée, visiblement très empatée, elle est arrivée le point levé comme un boxeur avec un vieux jean et un T-shirt déformé par une lessive à mauvaise température, fumait le dos tourné au public lors des intermèdes musicaux et chantait si près du micro qu’il avait l’air de l’avaler.

    Durant tout le spectacle la scène ne fut éclairée qu’à contre jour ne nous laissant que deviner les musiciens par leur silhouette et l’ombre portée de leurs instruments.

    Le premier et presque unique passage agréable fut celui de la chanson « mon enfant ». Mais cette chanson tendre et mélodieuse laissa trop vite place à un nouveau morceau dans lequel les synthés inondèrent la salle de notes disgracieuses et hurlantes.

    Cela m’arrive rarement mais j’étais presque heureux lorsque, après quelques rappels du public il est vrai majoritairement très enthousiaste, la salle s’est enfin rallumée donnant aux spectateurs le signal de la fin et, pour moi, du retour dans le paisible  environnement de ma voiture.


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :