• - Lynda Lemay à Morges le 4 décembre 2012

    Photo prise à Pully (VD) lors d'un concert en février 2004 à l'époque où l'on pouvait encore faire des photos pendant les spectacles...

     Lettre ouverte à Lynda Lemay

    "Chère Lynda,

    J’étais là, le 4 décembre au premier rang du Théâtre de Beausobre pour vous applaudir comme à chacune de vos visites dans la région lémanique. Je fais partie de ces horribles « pince nez-pince joues » mais habite dans la montagne jurassienne à quelques encablures de la Suisse. Quel bonheur répété  de vous entendre et de vous rencontrer. Mon plaisir est total même si je connais par cœur chacune de vos chansons sauf les nouvelles, nombreuses ce mardi soir, qui me font attendre avec impatience votre prochain album.

    Je n’ai pas choisi d’être avec vous le 3 décembre car j’assistais à cette date au concert genevois d’un artiste que, je le sais, vous appréciez aussi à savoir : Johnny. Je n’ai pas pu m’empêcher de comparer les deux événements. La salle de l’ARENA était remplie à raz bord de milliers de « fans » alors que celle de Morges l’était de vos nombreux « admirateurs » et ce n’est pas qu’une nuance de termes. Vous êtes aussi, à mon avis, la reine des transitions entre vos chansons ce qui n’est pas le plus grand talent de notre Jojo. Il se limite à « il fait chaud ici » ou « vous êtes formidable » alors que vos intermèdes manient l’humour et l’émotion comme vos chansons et qu’ils nous permettent de vous suivre pour passer sans effort de la plus triste à la plus drôle de vos interprétations.

    Il y a quelques jours, ma fille âgée de presque trente ans (eh oui, les années passent), a posté sur mon mur Facebook pour mon anniversaire votre vidéo « le plus fort, c’est mon père ». Elle ne pouvait pas faire de plus beau cadeau même si je ne pense pas mériter toutes les louanges que vous avez ainsi offertes à votre propre papa.

    J’écoutais aussi hier soir pour la nième fois mais avec attention « la centenaire ». Cette belle chanson m’a fait penser à ma belle mère qui fêtera dans quelques jours son 99 ème anniversaire et qui nous irrite souvent en réclamant à Dieu de la rappeler à Lui. Je vais m’efforcer d’être plus compréhensif à son égard. J’admire votre capacité à vous mettre dans des peaux qui ne sont pas les vôtres avec tant de justesse.

    Un petit reproche toutefois, sans lequel mes louanges perdraient un peu de leur crédibilité : votre tenue de scène vous va à ravir mais il me semble que lors de notre dernière rencontre en novembre 2011 vous la portiez déjà. Alors, pour celles et ceux qui sont comme moi quasi abonnés à vos spectacles, pourquoi ne pas en changer pour nous surprendre et nous émerveiller un peu plus ?

    Avec toute ma fidèle amitié,

    Pierre"


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :